Accueil du site > Les films du CHS > Films du labo > Biographies individuelles et collectives

Biographies individuelles et collectives

par chs - publié le , mis à jour le

4 mousquetaires historiennes du mouvement social

Évocation en septembre 2014 (avant la disparition de Rolande Trempé), par l’historienne Michelle Perrot, de quatre autres historiennes qui ont occupé une place très importante dans l’étude du mouvement social et ouvrier depuis les années 1950 en France : Rolande Trempé, Annie Kriegel et Madeleine Rebérioux.

A ces "trois mousquetaires" - en quelque sorte - de l’étude de l’histoire sociale (la quatrième étant Michelle Perrot, qui ne parle ici pas d’elle-même) s’ajoute en préambule Edith Thomas, l’une des premières femmes à se pencher sur l’étude du mouvement social.

Cette petite vidéo est l’occasion aussi de souligner la disponibilité de tous les numéros du Mouvement social jusqu’à l’an 2000 (publications du CHS, qui ont été versées sur le site de la BNF/Gallica) où vous pourrez lire, notamment, des articles de ces historiennes :  Le Mouvement social (cliquez sur le lien)


Maitron, Dictionnaire biographique des militants des industries électriques et gazière

Paul Boulland, chercheur associé au Centre d’Histoire Sociale, et co-directeur du Maitron, présente ce volume du dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social.


Séquences biographiques réalisées à l’occasion de la sortie du volume du Maitron (dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social) consacré aux anarchistes

corpus individualistes Comité féminin
  • corpus individualistes Cette petite vidéo vise à présenter le corpus des anarchistes individualistes. Anne Steiner - maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense - dépeint quelques figures de ce mouvement, liées au journal l’anarchie : Anna Mahé, qui co-fonda le journal avec Albert Libertad, Rirette Maitrejean, qui fut mêlée au procès de la bande à Bonnot, dont il est aussi question dans cette présentation, par le biais de Victor Serge.
  • Le Comité féminin contre la loi Millerand et les bagnes militaires fut l’un des premiers regroupements de femmes (syndicalistes, anarchistes, socialistes). Il fut constitué en 1912 dans le cadre de la mobilisation contre une loi qui permettait l’envoi aux Bataillons d’Afrique des jeunes ouvriers ayant encouru une condamnation à trois mois de prison pour fait de grève, rébellion à l’autorité et propagande antimilitariste. Une des animatrices de ce comité fut Thérèse Taugourdeau (notice biographique Maitron). Le comité féminin forma des oratrices, à une époque où les femmes prenaient extrêmement rarement la parole dans les meetings.
Corpus anarcho-syndicalistes Anarchistes français en Espagne 1936
  • Corpus anarcho-syndicalistes : Cette petite vidéo retrace le parcours de Ludovic Ménard, ardoisiers (ouvriers des carrières d’ardoises), anarcho-syndicaliste, fondateur de la fédération des ardoisiers . L’histoire de Ludovic Ménard est très liée au lieu où il a toujours milité, Trélazé, à proximité d’Angers. Son parcours montre aussi le processus qui a amené des ouvriers à l’anarcho-syndicalisme.
  • Espagne 1936 : Cette autre vidéo vise à mentionner quelques figures de militants anarchistes français qui ont rejoint l’Espagne en 1936, comme Charles Ridel ou Ferdinand Fortin. Les images filmées de l’Espagne à cette époque illustrant cette vidéo sont librement accessibles sur archive.org, il s’agit de "l’enterrement de Durruti" (1936, images de Durruti sur le front d’Aragon), ainsi que des films de la CNT-FAI "Ayuda Madrid" (1936) et "Barcelona July 19th 1936"


Des séquences filmées relatives à des biographies individuelles ou collectives ont été réalisées lors d’une demi-journée organisée à l’occasion de la parution du Tome 8 du nouveau Maitron. Deux comédiens ont réalisé des lectures d’extraits de biographies tirées du Maitron, dont celle de Jean Maitron.

Jean Maitron, fondateur du Maitron Jeannette Laot, dirigeante confédérale CFDT
  • Jean Maitron : Cette petite vidéo retrace la biographie de l’historien Jean Maitron, fondateur du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et de la revue le Mouvement social.
  • Jeannette Laot : biographie de la syndicaliste Jeannette Laot, qui fut une des premières femmes, en France, membre d’une direction confédérale (commission exécutive de la CFDT), dans les années 1960 et 1970, et qui impliqua par ailleurs son organisation syndicale dans le mouvement féministe et la lutte pour le droit à l’avortement, vice-présidente du MLAC (1973-1975).
Hélène Mabille, dirigeante confédérale CGT Colette Magny, auteur-compositeur-interprète engagée
  • Hélène Mabille, dirigeante confédérale CGT (rescapée de Ravensbrück) : Cette petite vidéo retrace la vie de Hélène Mabille, née Méléchovitz, dirigeante CGT, résistante communiste rescapée des camps.
  • Colette Magny, chanteuse et auteur-compositeur-interprète française, connue également pour son engagement politique.
Julien Livi, dirigeant fédé CGT, frère d’Yves Montand Didier Daeninckx, inspiré par le Maitron
  • Julien Livi, dirigeant de la Fédération CGT de l’Alimentation (1956-1979), immigré italien communiste, frère d’Yves Montand
  • L’écrivain Didier Daeninckx évoque des notices biographiques qui lui ont inspiré des livres
Le monde de l’édition panorama des éditeurs engagés
  • Jean-Yves Mollier, « Le Maitron dans l’histoire de l’édition » présente un panorama historique de l’édition en matière de dictionnaire biographique, et d’histoire universitaire du mouvement ouvrier
  • Julien Hage brosse un panorama des « éditeurs engagés »
la figure du militant parisien Introduction au Maitron par Edwy Plenel
  • Jean-Louis Robert (CHS) trace les contours du militant parisien à partir des notices biographiques du Maitron.
  • Edwy Plenel (directeur de Mediapart) anime cet événement (organisé à l’occasion de la parution du tome 8 du nouveau Maitron) et présente le Maitron

Contact réalisations CHS

- email : jeanne.menjoulet@univ-paris1.fr
- Adresse postale : CHS - CNRS, 59 rue Pouchet, 75017 Paris