Nos tutelles

CNRS

Rechercher







Accueil du site > L’Equipe > Invités du CHS

En accueil au CHS

par chs - publié le , mis à jour le

Dans cette rubrique nous indiquons les personnes qui se trouvent un moment au CHS, chercheurs invités, postdoctorants et personnel en CDD sur projets.

• En délégation CNRS : Emmanuel Blanchard

• Sébastien Ledoux Cliquer ici pour avoir la fiche

• Natalia Tikhonov-Sigrist

Cliquer ici pour voir sa page personnelle

• Andrea Brazzaduro Cliquer ici pour voir sa fiche

Simon Godard

Cliquer ici pour voir sa fiche

• contractuels sur le projet Matrice

Chercheurs invités

Matteo SOLDINI

Doctorant boursier en histoire contemporaine à l’Université de Macerata (Italie).

Contact : matteosoldini[at]gmail.com

Title : Fiori di campo. Storie di internamento femminile nell’Italia fascista [Fleurs des camps. Histoires d’internement féminin dans l’Italie fasciste].

Sujet de thèse : l’internement civil fasciste pendant la Seconde guerre mondiale et notamment l’internement féminin après l’entrée en guerre de l’Italie. Cette étude se focalise sur les années 1940-1943. Il analyse les normes de l’internement et l’application de la législation au tournant du 14 novembre 1943. Une perspective comparative a été adoptée pour encadrer ce sujet dans une plus ample réflexion sur les modalités d’internement civil dans les autres pays européens pendant les deux guerres mondiales et pour analyser les différents réponses du droit national et internationale au de protection de la population civile.

et aussi.....

Mae Ngai

Akiko Kawasaki

Jim House

Jennifer Sessions

Rosane CAMARGO

Doctorante boursière en Comunication à l’Université de l’État de Rio de Janeiro (Brésil)

Contact : feijao.rosane@gmail.com

Thèse : Corps habillés, corps dénudés : la mode à Rio de Janeiro dans les années 1920.

Sujet de thèse : les sens acquis par le corps à partir du processus de dénudement proposé par la mode aux années 1920. Les villes balnéaires – en Europe, aux États Unis ou au Brésil – se sont développées en fonction des idées de santé et de plaisir, associées à une ambiance festive, propice aux rencontres et aux interactions sociales. À Rio, oú les plages font partie du réseau urbain, cet imaginaire a « contaminé » toute la ville, faisant naître dans la métropole un style de vie très particulier. Les magazines illustrés constituent une source fondamentale pour cette recherche. C’est à travers les reportages, les charges, les caricatures et les photographies publiées dans la presse qu’on pourra s’intéresser aux costumes introduits par la mode balnéaire et les transformations de sensibilité qu’ils ont déterminées.