Accueil du site > Annuaire

Vaccaro Rossana

Ingénieur de recherche au CNRS

Contact : vaccaro@univ-paris1.fr

Depuis 1991, je suis responsable de la bibliothèque Jean Maitron du Centre d’histoire sociale du XXe siècle et je veille à l’articulation du projet documentaire du laboratoire à ses orientations scientifiques. Mon activité comprend d’une part la gestion du fonds, la définition de la politique d’acquisition et l’accueil du public et, d’autre part, la diffusion et la valorisation des ressources documentaires du CHS et, au-delà, des sources de l’histoire ouvrière et sociale.

Un axe important de mon activité a consisté ces dernières années, à réaliser l’informatisation des collections de la bibliothèque dans le cadre du catalogue collectif de l’Université Paris 1 et du SUDOC. J’ai également mis en route un programme d’informatisation des inventaires des fonds archives du CHS dans le cadre du Catalogue des archives et des manuscrits de l’enseignement supérieur (Calames).

Par ailleurs, en collaboration avec des partenaires extérieurs et au sein de réseaux nationaux et internationaux, je participe à la constitution de corpus de sources d’histoire sociale. La bibliothèque du CHS a joué un rôle moteur dans la fondation du CODHOS (Collectif des centres de documentations en histoire ouvrière et sociale) qui regroupe une quarantaine d’institutions et a pour but de produire des instruments documentaires à partir des fonds détenus par chaque organisme. Ce travail collectif vise à fournir aux chercheurs une « cartographie » des sources disponibles, souvent dispersées, en histoire sociale. Ainsi, au sein du CODHOS, je participe à la réalisation de guides de sources, bases de données, bibliographies, sites web, expositions et autres outils documentaires collaboratifs. Je représente le CHS à l’association Internationale IALHI et je participe à ses projets collectifs.

Partie prenante de la réflexion menée par le CHS sur les sources électroniques (born-digital archives) et leurs usages, je coopère au groupe de travail du service du dépôt légal de la BNF attaché à l’archivage des sites des mouvements sociaux. Toujours en partenariat avec la BNF, dans le cadre de Gallica, je participe à un programme de numérisation concertée sur des corpus d’histoire sociale dont la première étape est de repérer des « gisements documentaires » ayant vocation à intégrer ce programme.

Enfin, depuis 2008, je participe aux groupes de travail mis en place par l’Université Paris 1 et par l’Établissement Campus Condorcet que le CHS et sa bibliothèque rejoindront à l’horizon 2019. Je participe à la définition de la politique documentaire du Campus et aux travaux préalables à l’ouverture de son Grand équipement documentaire qui comptera plus d’un million de documents et de nombreux fonds d’archives.

Bibliographie
- (En collab.) « Construire, déconstruire, reconstruire : les archives de Bernadette Cattaneo au CHS », in Le genre de l’archive ? Constitution et transmission des mémoires de femmes militantes, actes du colloques du 11 février 2016 (à paraître en mars 2017 aux éd. du CODHOS).
- « Les archives africaines d’André Marty », in , "Les archives africaines, algériennes et asiatiques des partis et syndicats français", Migrance, n°44, 2016.
- (En collab.) « L’Ennui à l’atelier et à l’usine » in Pascale Goetschel, Christophe Granger, L’ennui : histoire d’un état d’âme (XIXe−XXe siècles), Publications de la Sorbonne, 2012, p. 261−273.
- « Ces braves Italiens », in Vingtième siècle, FNSP,n°114, avril−juin, 2012, p. 218−222. « Une collecte passionnée. Les archives de militants du CHS », in La Gazette des Archives, 2011, p.87−101.
- « Il Divo ou les mystères d’Italie », in Vingtième siècle, n° 104, octobre-décembre 2009, p. 181-185.
- (En collab.) « Madeleine Rebérioux : de l’histoire ouvrière à l’histoire sociale, Cahiers Jaurès, n°spécial : Madeleine Rébérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, p. 65-80.
- « La bibliothèque du Centre d’histoire sociale du XX siècle : quand la mémoire ouvrière intègre l’Université », in Archives, histoire et identité du mouvement ouvrier, sous la dir. de A. De Giorgi, Ch. Heimberg et Ch. Magnin, Genève, Collège du travail, 2006, p. 31-37.
- « L’histoire ouvrière et ses archives à l’heure de l’internet ». Matériaux pour l’histoire de notre temps, revue de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine – BDIC, sous la dir. de Françoise Blum, Rossana Vaccaro et Franck Veyron, n°80 septembre 2005, 112 p.
- André Marty : l’homme, l’affaire, l’archive. Approche historique et guide des archives, Paris, Codhos Editions, 2005, 189 p.
- « Des bibliothèques à la rencontre des chercheurs : l’histoire en ligne à Paris 1 », in Le journal de Paris 1, Panthéon-Sorbonne, n° 48, septembre 2003, p. 10-12.
- « Le Codhos, un réseau thématique en histoire ouvrière et sociale », in Arabesques (Publication de l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur), n° 26 avril-mai-juin 2002, p. 13-17.

Traductions
- Patrizia Dogliani, « Madeleine Rebérioux et l’histoire du socialisme entre France et Italie » in Cahiers Jaurès, n°spécial : Madeleine Rébérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, pp. 7-29
- Mariuccia Salvati, « Madeleine Rebérioux et la Fondazione Basso de Rome (1978-1985). Notes et souvenirs d’un témoin », in Cahiers Jaurès, n°spécial : Madeleine Rébérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, pp. 81-93
- Alceo Riosa, "Madeleine Rebérioux et la mémoire de la Commune de Paris" Cahiers Jaurès, n°spécial : Madeleine Rebérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, pp. 105-115