Accueil du site > Annuaire

Frisone Anna

Chercheuse associée

Contact : anna.frisone@eui.eu

Anna a obtenu son master en histoire contemporaine à l’Université de Bologne. Elle a achevé en 2017 le programme doctoral de l’Institut Universitaire Européen avec la soutenance de sa thèse, consacré au féminisme syndical des années soixante-dix en Italie et en France : un travail comparatif qui intègre sources écrites et orales. Pendant ses études doctorales, elle a mené la moitié de ses recherches en France, en établissant un lien fructueux avec le réseau MAGE (Marché du Travail et Genre) fondé par Margaret Maruani. Aujourd’hui, grâce à la rencontre des professeures Michelle Zancarini-Fournel et Isabelle Lespinet-Moret, elle est membre associé du Centre d’Histoire Sociale du XXème Siècle. En 2018 elle a obtenu la qualification au CNU, 22e section. L’Université de Vienne lui a récemment accordé une bourse Edith Saurer pour poursuivre son nouveau projet sur l’histoire du chômage des femmes en Europe occidentale et elle a été invitée en tant que chercheuse invitée (visiting scholar) à l’Université de la Californie - Berkeley. Ses travaux précédents (mémoires de licence et de master) ont été publiés et ont gagné des prix au niveau national ; maintenant, elle est en train de publier sa thèse. Ses intérêts principaux de recherche sont : l’histoire du travail des femmes, les études de genre, le féminisme de la deuxième vague, l’histoire orale et comparative.

Liste de publications :

Monographie

- Anna Frisone, Quando le lavoratrici si ripresero la cultura. Femminismo sindacale e corsi 150 ore delle donne a Reggio Emilia, Socialmente, Bologna, 2015.

En cours de publication :

- Anna Frisone, Femminismo sindacale al di là dei confini : Italia e Francia 1968-1983, Viella, Roma, 2018.

Film (en tant que collaboratrice académique)

- Donne in movimento. Il femminismo a Genova negli anni Settanta (realisé par Gianfranco Pangrazio) produit par l’Association pour les archives des mouvements sociaux – Genova, 2011.

Ouvrages co-dirigées

- Anna Frisone, « Vogliamo il pane ma anche le rose ». Le 150 ore delle donne, in Giovanna Cereseto, Anna Frisone, Laura Varlese, Non è un gioco da ragazze. Femminismo e sindacato : i Coordinamenti Donne FLM, Ediesse, Roma, 2009, pp. 179-326.

Parties d’ouvrages

Publication prévue :

- Anna Frisone, Dévoiler le genre dans la lutte des classes. Syndicalisme, femmes et féminisme, dans l’ouvrage collective du réseau MAGE, Travail et genre : quelles rencontres entre recherches féministes et mouvements sociaux ?, section Les « oubliées » de l’égalité professionnelle ? Les métiers ouvriers, (2018).

- Anna Frisone, Lavoro domestico e femminismo sindacale : un incontro mancato ? Alcune riflessioni su lavoro di cura, lavoro domestico, lavoro a domicilio, lavoro extra-domestico, in Beatrice Busi (dir. par) titre à définir, Ediesse, Roma, 2018.

- Anna Frisone, Dévoiler le genre dans la lutte de classes. Le féminisme syndicaliste en Italie dans les années 1970, in Ludivine Bantigny, Fanny Bugnon, Fanny Gallot (dir. par), “Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes ?” Le genre de l’engagement dans les années 1968 (conclusion de Michelle Zancarini- Fournel), Presses Universitaires de Rennes, 2017.

- Anna Frisone et Marica Tolomelli, Gender and Class in the Italian Women’s Liberation Movement, in Kristina Schulz (dir. par) The Women’s Liberation movement : Impacts and Outcomes, Berghahn Books, New York, 2017.

- Anna Frisone, Chi ha paura dei femminismi ?, contribution au catalogue de l’exposition “Gli anni del ‘68. Voci e carte dall’archivio dei movimenti”, Il Canneto Editore, Savignone, 2017.

- Anna Frisone, Le 150 ore e le lavoratrici, in Maria Paola Del Rossi e Gloria Chianese (dirigé par), Lavoro e sindacato nei 150 anni della storia d’Italia, Annali della Fondazione Giuseppe Di Vittorio, Ediesse, Roma, 2012.

Articles :

- Anna Frisone, “Wandering Thoughts” ; The Writing Experience of Working-Class Housewives in 1970s Milan, « Gender & History », Vol.30 No.1 March 2018, pp. 177–195.

- Anna Frisone, Trascrivere le voci e ascoltare i documenti. Fonti orali e fonti documentarie per lo studio del femminismo sindacale, rubrica “Fonti dell’io - Fonti del noi”, in AA. VV., Soggettiva sul lavoro, « Snodi. Pubblici privati nella storia contemporanea », IX, Venezia, 2012.

Recensions de livres :
- Anna Frisone, Recension de l’ouvrage : Joan W. Scott (dirigée par Ida Fazio, conclusion de Paola Di Cori), Genere, politica, storia, Viella, Roma, 2013. « Il mestiere di storico » rivista semestrale della Società Italiana per lo Studio della Storia Contemporanea, VI/2, Viella, Roma, 2014.

- Anna Frisone, Recension de l’ouvrage : Maud A. Bracke, Women and the Reinvention of the Political. Feminism in Italy, 1968-1983, Routledge, New York, 2014. « Il mestiere di storico » rivista semestrale della Società Italiana per lo Studio della Storia Contemporanea, Viella, Roma, 2014.

En cours de publication :

- Anna Frisone, Recension de l’ouvrage : Giovanni Pietrangeli “La più grossa fabbrica di Roma. Dirigenti, tecnici e operaie alla Voxson”, Edizioni Ca’ Foscari, Venezia, 2017. « Italia Contemporanea », Franco Angeli, Milano.

- Anna Frisone, Sconfinamenti. MEM – Memoria e Migrazioni al Galata Museo del Mare di Genova. « Snodi. Pubblici privati nella storia contemporanea », Viella, Roma.